Un nouveau soutien aux travaux des chercheurs Marina Deschamps et Christophe Ferrand

Jeudi 7 novembre, dans les locaux de l’Établissement français du sang (EFS), à Besançon, André Jannet, président de l’association Nausicaa combat sa leucémie, a remis un chèque de 40 000 euros aux docteurs Marina Deschamps et Christophe Ferrand, et à leur équipe.

Cette somme est destinée à soutenir leur recherche innovante qui doit aboutir à la mise au point d’un médicament qui guérira les victimes de leucémie. En 2017 et en 2018, l’association avait déjà versé deux fois 30 000 euros et elle compte rester impliquée dans le soutien aux deux chercheurs et à leur équipe.

La première phase de la recherche a permis de déposer deux brevets (conjointement par l’EFS, l’Inserm, le CHU de Besançon et l’Université de Bourgogne Franche-Comté) et de faire connaître les résultats des travaux dans la revue scientifique Cancer Research.

L’appui de l’association ne se relâchera pas d’autant que le programme entre dans une nouvelle phase qui va nécessiter des soutiens financiers autrement plus importants. Il s’agit maintenant de passer l’étape de validation par l’Agence nationale de sécurité médicale et ensuite d’engager la fabrication du médicament. Plusieurs années seront encore nécessaires pour toucher au but.

L’association est d’autant plus fière de soutenir ce projet qu’il se développe à Besançon, loin des mastodontes de la recherche, en mettant aussi en relations de nombreux autres acteurs locaux comme le laboratoire Femto.